AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le film Bubba Ho-tep sur DVD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 135
Pays : Québec
Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Le film Bubba Ho-tep sur DVD   Mer 8 Fév à 18:03

Bonjour !

Le film Bubba Ho-tep va sortir sur DVD en France au mois d'août 2006 (zone 2). Le 15 février prochain, il sera en salle en France. J'espère qu'il y aura une bande sonore française sur le DVD !

Sur le site "Oui FM Cinéma"; voici la description quand fait Christophe Maulavé.

Synopsis du film
Une ville de l'Amérique profonde est menacée par une terrible momie, Bubba Ho-tep. Afin de la combattre, deux pensionnaires de l'asile local unissent leurs forces. Parmi eux, l'authentique Elvis Presley et un vieil homme qui se prend pour Jack Kennedy.

Critique du film
Qui ne connait pas Elvis Presley ? Gueule d'ange avec banane gominée, costumes extravagants, un déhanchement suggestif qui rendaient folles les filles, des chansons qui ont marqué la naissance du rock 'n roll… Incroyable mais vrai : the King is alive. Il est toujours vivant, et il se trouve en ce moment dans une paisible maison de retraite au Texas.

On retrouve donc Elvis, évidemment depuis le temps il a un peu changé mais pas tellement. Aujourd'hui Elvis est ventripotent et impuissant, mais il a toujours ses rouflaquettes sur les joues et ses fameuses lunettes sur le nez. Que ceux qui le croyaient mort se détrompent, il donne lui-même l'explication de ce malentendu dans le film. Quand tout le monde voit en notre héros un homme qui prétend être Elvis, c'est en fait Elvis qui voulait être un homme comme les autres. Voilà que plusieurs pensionnaires de la maison de retraite meurent dans des circonstances assez bizarres. Heureusement il y a le vieux Jack, celui qui prétend être le président John Fitzgerald Kennedy bien qu'étant noir, qui dit savoir quelque chose… Une momie égyptienne revenue à la vie causerait la mort des retraités !

Avec Bubba Ho-Tep le réalisateur Don Osacarelli signe un vrai film fantastique. C'est un revenant lui aussi : le film d'horreur Phantasm est ses suites c'était lui. Il a confié ici un premier rôle à Bruce Campbell, le héros de Evil Dead, qui fait son retour en grande forme. Avec deux personnalités pareilles derrière et devant la caméra, le film ne pouvait qu'être des plus intéressants. On n'a pas affaire une nouvelle fois à une bande de lycéens poursuivie par un tueur masqué. Ici ce sont des retraités qui vont devoir lutter contre un monstre surnaturel. L'humour vient des situations aux dialogues inattendus, mais le film ne donne pas dans la parodie. Comme dans tout bon film fantastique, des gens ordinaires sont confrontés à l'extraordinaire. Le surnaturel et l'angoisse surprennent un groupe d'individus dont on montre le mode de vie et les interrogations. On s'attache à ces personnes en fin de vie qui ne veulent surtout pas mourir de manière atroce entre les mains d'une créature. Si au début on découvre Elvis bien vivant, il n'en est pas moins diminué physiquement et subit un traitement plutôt humiliant. Il s'agit en fait de retrouver sa dignité et de sauver son âme, des sentiments inattendus dans ce genre de film et qui nous touchent. Elvis contre la momie est aussi un combat de l'Homme face à la Mort. Quand une légende de la musique croise un mythe du fantastique, c'est une rencontre au sommet.

Regardez le générique de fin jusqu'au bout, Elvis vous réserve encore une surprise.


_________________
Bye.

Jean
http://www.elvis-presley.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elvis-presley.ca/
Jean
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 135
Pays : Québec
Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Interview   Ven 10 Fév à 16:09

Bonjour !

Propos recueillis par Christophe Maulavé (Paris, février 2006)...
Dans "Comme au cinéma".

… Bruce Campbell et Don Coscarelli. Ils sont à l'origine du film Bubba Ho-tep. Déjà culte aux Etats-Unis, le film nous raconte la véritable histoire de ce qui est arrivé à Elvis. Une ancienne momie est de retour et laisse derrière elle des cadavres, Elvis va devoir livrer le combat de sa vie…
Préparez-vous, bientôt Bubba Ho-tep va envahir les écrans français. L'acteur Bruce Campbell et le réalisateur du film Don Coscarelli se préparent à venir célébrer ici le retour de Elvis. L'occasion pour quelques questions aux deux complices, par claviers interposés avec la magie d'internet.

On entend depuis toujours des gens dire des choses comme "Elvis n'est pas mort, je l'ai vu", qu'est ce que vous en pensez ?
Bruce Campbell : C'est la pure vérité, parce que le King n'est pas mort en fait. Est-ce que quelqu'un l'a vu mort et peut le prouver ? Pour moi il est toujours vivant, vous le verrez d'ailleurs au cinéma.
Don Coscarelli: Il est vivant, je pense que c'est une réponse naturelle. Les fans ne peuvent pas croire qu'une icône comme Elvis puisse être mortelle. Ils ne peuvent donc pas imaginer que le King puisse mourir abruti par une drogue dans sa salle de bain. On a donc tout lu sur les témoignages de ceux qui ont vu Elvis. Ce concept du King toujours vivant est une des raisons pour laquelle nous avons fait ce film.

Bruce quel effet ça fait d'être Elvis ? Et vous Don Coscarelli de diriger Elvis pour un film ?
Bruce Campbell: N'importe quel homme américain a toujours voulu à un moment être Elvis, et je ne suis pas différent. J'étais tellement excité d'interpréter Elvis que ça ne me dérangeait pas qu'il soit plus âgé.
Don Coscarelli: Je me souviens voir Viva Las Vegas avec Elvis dans un cinéma quand j'avais dix ans. Elvis a vraiment eu un grand impact sur moi. Peut-être que j'ai toujours voulu réaliser un film avec Elvis sans m'en rendre compte. C'est vraiment une grande chance pour moi de tourner avec lui qui a maintenant 70 ans.

Au début du film vous nous faites découvrir Elvis comme un vieil homme avec des kilos en trop et surtout un peu malade et très seul. Comment réagissent les fans de Elvis ?
Bruce Campbell: J'ai surtout entendu les réactions des fans de Evil Dead, ils auraient voulu plus de sang ! Je ne suis pas sûr que les fans du chanteur arrivent à supporter cette version de Elvis : elle est trop réelle.
Don Coscarelli: Les fans ont en fait beaucoup soutenu Bubba Ho-tep même si Elvis est, dans notre film, vieux, malade, gros, et maussade. Malgré tout on traite Elvis avec beaucoup de respect. Et les fans ont apprécié le chemin de Elvis vers la rédemption. Il est toujours le King.

L'histoire se déroule dans une maison de repos avec des retraités, ce n'est pas un endroit bizarre pour un film fantastique ?
Bruce Campbell: Non, au contraire les maisons de retraite font plutôt peur n'est-ce pas ? Je pense que c'est un lieu génial pour des histoires effrayantes.
Don Coscarelli: Je pense même que c'est un endroit idéal pour un film fantastique. Une des raisons pour laquelle notre histoire fonctionne si bien d'ailleurs c'est que c'est un lieu qui n'avait pas jamais été utilisé de cette façon.

Elvis rencontre la Momie, c'est comme deux genres de morts-vivants ?
Bruce Campbell: Oh oui. Un vieil Elvis et une momie sont de bons adversaires, parce qu'ils bougent à la même vitesse (rires).
Don Coscarelli: Certainement. Elvis est à peine vivant quand on le rencontre au début, il est resté cloué au lit durant des mois. Le challenge du film est de faire revenir Elvis à la vie.

A propos de la Momie contre le King, est-ce qu'on peut dire que "the Mummy sucks soul, Elvis rocks life" (traduisible par la Momie prend la vie et Elvis la rend plus belle) ?
Bruce Campbell: Yeah, je n'aurais pas pu le dire mieux.
Don Coscarelli: J'aime bien “The King of Rock versus The King of the Dead.”

Rendez-vous donc pour le Roi du Rock contre le Roi de la Mort dès le 15 février où Bubba Ho-tep sera à l'affiche. Et prenez garde à vos arrières…

_________________
Bye.

Jean
http://www.elvis-presley.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elvis-presley.ca/
Jean
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 135
Pays : Québec
Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Une critique du film   Ven 10 Fév à 16:24

Bonjour !

Voici une critique du film Bubba Ho-Tep fait par SciFi-Universe.com...

BUBBA HO-TEP : LA CRITIQUE DE BASTABLE
Critique réalisée le 10/02/2006.
MOYENNE STAFF SFU 82 %

BUBBA HO-TEP (2006)
Film Américain (1h32) de Don Coscarelli
Titre Original : Bubba Ho-Tep
Sortie au cinéma en France : 15 Février 2006
Productoin d'origine Etats-Unis d'Amérique : 2002
Genre SFU : Elvis et JFK contre la momie

ELVIS ET JFK FACE À LA MOMIE

Elvis Presley n’est pas mort, il est juste mal en point, alité dans un asile de vieillard, perdu au fin fond du Texas, avec comme seul fidèle compagnon un zizi en chou-fleur. Car celui qui est mort dans les années 70, pourri par l’abus de coke, de médocs et de cheese-burgers, et vérolé par le diabète, était un imposteur, un sosie choisit volontairement – et en théorie temporairement - par le King pour fuir une célébrité qui le minait et l’empêchait de vivre.

Donc, le vieil Elvis, dont personne ne veut plus croire aujourd’hui la véracité de ses dires (qui ne seront d’ailleurs jamais vérifiés, et s’il s’agissait seulement du délire mythomane d’un vieux sénile ?) traîne son pyjama pourri dans cette antichambre de la mort, en compagnie d’un Noir, un doux dingue prétendant être le vrai JFK à qui l’on aurait re-pigmenté la peau afin de l’éloigner du monde politique.

Leur quotidien, meublé par de ternes repas, des poses pipi et des siestes forcées, voit un beau jour sa monotonie brisée par le début d’une série de décès, qui surviennent avec une cadence anormalement élevée, quand bien même ils se produisent dans un hospice de vieux. La découverte de hiéroglyphes sur les murs et l’attaque d’un scarabée belliqueux finissent par convaincre Elvis et JFK qu’il y a quelque chose de pourri dans le royaume du Danemark. Mais qui donc va bien pouvoir croire deux vieux schnocks, unanimement considérés comme des fous ?..

Non, Elvis n’est pas mort!

Don Coscarelli est considéré par beaucoup comme un génie. Pourtant, si l’on se retourne un peu sur sa carrière, on se rend compte qu’elle sonne comme une vieille calebasse un peu creuse. En fouillant bien au fond, on peut y trouver, c’est vrai, un chef d’œuvre d’horreur macabre, Phantasm, qui avait, en son temps – il faut quand même remonter au début des années 80 – terrorisé un sacré paquet de spectateur en les plongeant dans un cauchemar onirique et morbide. Depuis, pas grand-chose de délectable, une série de séquelles à ce Phantasm, de qualité variable, et la création de la série kitch des aventures de Dar, un sous-conan écologiste.

Avec ce Bubba Ho-Tep, Don Coscarelli se hasarde sur une nouvelle voie, en abordant ce qui pourrait être catalogué comme un assez cocasse Elvis Meets The Mummy, si on omettait de gratter un peu la pellicule bis qui entoure l’œuvre. Car ce qui fait la force du scénario de Bubba Ho-Tep, c’est sa fascinante seconde lecture et l’émotion qui en découle. La farce potache devient alors un psychodrame assez poignant et cynique dans lequel deux mourants livrent un dernier combat pour y acquérir une reconnaissance, une identité, et finalement une dignité.

Car que pourrait donc bien être la momie, à part la matérialisation du pourrissement et de l’oubli ? Sortie de nulle part, elle pourrait être assimilée bien évidemment à la Grande Faucheuse, mais avec une absence de justification théologique et une méthodologie beaucoup plus sale, remplie de vers et de crasse. En luttant contre cette entité, au milieu de la quasi indifférence de leur entourage qui ne voient plus en eux un quelconque intérêt, Elvis et JFK essayent de retrouver leur soi-disant qloire passée, mais surtout tentent de se procurer une nouvelle raison de se réconcilier avec eux-mêmes.

Il est juste très vieux

Pour incarner cet Elvis vieillissant, le cinéaste, sous les conseils de son ami Sam Raimi, a eut la bonne idée de choisir Bruce Campbell. Cet acteur génial, starifié dans les années 80 avec ses performances de Ash dans les Evil Dead, a finalement le même cursus cinématographique que Don Coscarelli ; un artiste prometteur à la carrière ‘’momifiée’’ pour être passé probablement à coté de quelques opportunités qui auraient peut-être tout changées. Se pliant à la volonté du script, Bruce Campbell se soumet alors docilement à de contraignantes nécessités - des heures de maquillage, un costume rembourré encombrant et horriblement lourd, de nombreuses répétitions mimétiques – au cours d’un tournage difficile car désargenté.

Mais pour quel résultat ! Car Bruce Campbell est parfait ! Vraiment parfait ! En comparaison, je regardais il y a quelques jours la performance de Charlize Theron dans son métrage Monster, en me disant : ‘’ C’est impressionnant, mais en même temps, elle en fait parfois un peu trop et cela plonge parfois le personnage dans la caricature.’’ Ici, ce n’est pas du tout le cas, tout est finement calibré et l’acteur parvient à glisser dans nos esprits des sentiments de compassion et d’attendrissement envers ce personnage pathétique, noyé par les regrets et la désillusion.

Il serait injuste de ne pas citer également Ossie Davis, un comédien issu du monde théâtral et qui incarne le personnage de JKF. Car il est vraiment remarquable dans sa performance en vieil homme doux et effacé, persuadé d’être la victime d’une machination, et qui acquêt petit à petit une reconnaissance de la part du seul personnage digne d’intérêt à ses yeux : Elvis. Le King illustrera ce gain identitaire en l’appelant systématiquement ‘’président’’ à partir de la moitié du métrage. Par l’anecdote, à noter également la présence de Reggie Bannister, le héros de la série Phantasm, dans un petit rôle.

La momie, un nouveau type de Faucheuse

Les seuls défauts que l’on peut reprocher au film sont la mise en place un peu forcée des personnages par des artifices un peu trop lourds, et surtout de nombreux problèmes de rythme au niveau de la réalisation. On peut séparer le film en deux parties distinctes, la mise en place des personnages et la chasse au monstre, mais il faut admettre qu’aucune des deux n’est vraiment géniale en terme de réalisation et de tenue rythmique. Coscarelli hésite sans arrêt entre un traitement onirique, flou et flottant et une tenue plus dynamique avec un montage plus nerveux, sans arriver à souder les liens entre les deux systèmes narratifs. Par conséquence, certains spectateurs vont être gênés par ce rythme désynchronisé et y trouver peut-être des longueurs, avec le risque de décrocher. Cela serait dommage, d’ailleurs.

EN CONCLUSION:
Bubba Ho-Tep est un ovni cinématographique, un film de genre comme on en fait presque plus. Sur un pitch complètement improbable, voir débile, Coscarelli nous offre au final un magnifique, bien que non dénué de défauts, conte émouvant sur la vieillesse et la quête de soi. De plus, il a eu le goût de s’entourer de talentueux comédiens qui n’hésitent pas à le remercier en offrant des remarquables prestations. A voir impérativement et à juger sur pièce.

LES PLUS
1. Pitch farfelu et scénario riche
2. Interprétation majestueuse
3. Humour, cynisme et émotion au rendez-vous

LES MOINS
1. Quelques problèmes rythmiques

_________________
Bye.

Jean
http://www.elvis-presley.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elvis-presley.ca/
darod
Nouveau


Nombre de messages : 1
Pays : Montréal, Canada
Date d'inscription : 07/09/2005

MessageSujet: Re: Le film Bubba Ho-tep sur DVD   Dim 12 Fév à 11:12

Salut,

Moi j'ai le dvd et je trouve le film très bon même si je n'aime pas les parodie sur Elvis. Ce film mérite un bon 8.5 sur 10 pour son originalité scratch et son humour jocolor .

Darod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 135
Pays : Québec
Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: DVD   Dim 12 Fév à 19:36

Bonjour Darod !

Moi aussi je l'ai en DVD (zone 1) mais avec sous-titre en français. J'espère qu'en France il sortira avec une bande sonore française . En passant ton logo est vraiment bien. Wink

_________________
Bye.

Jean
http://www.elvis-presley.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elvis-presley.ca/
Chantal
Super fan


Nombre de messages : 106
Pays : Québec, Canada
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Le film Bubba Ho-tep sur DVD   Mar 14 Fév à 13:43

Moi aussi je l'ai et j'adore ce film cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le film Bubba Ho-tep sur DVD   Aujourd'hui à 7:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Le film Bubba Ho-tep sur DVD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le morceau du film "Nos meilleures années&quot
» Bande originale du film IRON MAN 2 AC/DC (2010)
» Musique de film et paysage
» [FILM DU DOGME] "Festen", de Thomas Vinterberg
» [FILM D'HORREUR] Chucky a un fils !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum La Toile d'Elvis :: TOUT SUR ELVIS :: Nouveautés 2006-
Sauter vers: